Ecrire pour vivre

et non pas vivre pour écrire.

Ecrire c’est à la porté de tous.

Il suffit de s’exprimer comme si on parlait avec un ami.

Qu’on lui raconte les choses de notre vie.

Ce qui nous passe par la tête.

Surtout , surtout pas essayer de faire de la littérature.

Là, vous pouvez être sûr que ça deviendra chiant.

Regardez le plus grand de tout les écrivains français, à mon gout, Victor Hugo.

Il raconte les choses, comme si il les vivait, au fur et à mesure.

J’ai lu les Misérables 3 x.

1000 pages d’une épopée tellement réaliste, aux personnages si forts, que tout , absolument tout est encore terriblement actuel.

Que ce soit le destin des plus pauvres, aux tourments d’une âme coupable, rien à changé.

Les êtres humains restent ce qu’ils sont.

Humains, justement.

Remplis des mêmes qualités et des mêmes défauts, mais dans des proportions différentes.

C’est la fin du week-end.

Comme chaque fois, l’appartement  semble traversé par un ouragan.

Une tornade adolescente bouffeuse de chips.

Qui me saute dessus quand je  ne m’y attends pas.

Je fini en compote de grand-maman.

Mais une fois la tempête passée, l’énergie revient.

J’ai tellement à faire.

Mais les cartes sont prêtes, et ça, c’est une très bonne chose.

Maintenant, je vais attaquer une commande qui doit être prête pour mercredi.

Faire le ménage aussi.

La commande d’abord.

Un collier violet en tour de cou.

Ensuite, un autre collier que je fais faire en bleu.

J’hésite, entre turquoise pétant et bleu pastel…

On verra.

Quand je dois prendre une décision, les petites comme les grandes, et que j’hésite, alors… je fais un petit pile ou face.

J’adore écrire, je ne sais même pas pourquoi.

Je pourrais passer toute la nuit à bla-blater, et peut-être même que quelques fulgurances sortiraient de mon chapeau.

Ca arrive parfois.

La encore, je ne fais pas exprès, c’est comme si j’écrivais sous la dictée.

On appelle ça : inspiration.

Pour moi l’inspiration est comme un lieu magique qui diffuse de la musique, des écrits, et même des recettes de cuisine.

 

Ceux qui aiment ce qu’ils font peuvent entendre ce que l’inspiration a à dire.

Elle diffuse bizarrement, l’inspiration.

Ce n’est pas toujours très clair, ni même dans le bon sens.

Sinon, ce serait trop facile.

Mais je suis persuadée, que tout le monde,

absolument tout le monde

peut accéder à l’inspiration.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

2 réponses sur “Ecrire pour vivre”

Laisser un commentaire