Dragon ( suite)

Je m’en occupe, avec douceur.
Point par point.
Tout est affaire de calme et de respiration.
C’est un dragon avec qui la colère ne fonctionne pas.
Il faut que je sois douce.
Parce que ce dragon c’est une part de moi.
Celle qui a été blessée tant de fois qu’à force, elle s’est changée en dragon.
J’ai reçu une magnifique commande.
Pour en arriver jusque là, déjà, faire des cartes qui soient suffisement belles et bien travaillées pour être vendable,
ça m’a pris du temps.
Chaque carte, chaque photo représente lle moment ou j’ai pris l’imae sur mon appareil.
L’endroit ou je me suis rendue.
Le temps qu’il faisait.
Sans photo pas de carte.
Pour faire ces photos, j’ai du m’acheter un appareil, apprendre à l’utiliser.
Avoir confiance en moi en mes capacités.
Apprendre à utiliser Photoshop.
Je ne vous dit pas la panique que j’avais à l’idée qu’on me demande de photographier un mariage.
Et si je loupais les photos ?
Je n’ai jamais eu d’aussi grosse commande que celle-ci.
J’ai eu peur .
Tout au long du processus.
Que mon imprimante tombe en panne.
Qu’il y ai une pénurie de cartouches jaunes ?
Et si mon travail ne plalsiait pas ?
J’ai beaucoup d’imagination.
Vraiment beaucoup.
Mais c’est allé.
Et quand j’ai réalisé que je pourrais grâce à cettte commande, aquérir l’outil qui me manque pour améliorer mon travail,
je pouvais à peine respirer.
Maintenat, c’est fait, les cartes sont parties en courrier A.
Elles arrivent demain.
Dernière étape : l »avis de ceux qui vont la recevoir.
Hier j’étais tellement sur mon uage que je suis passée devant le magasin ou je voulais aller… tout droit.
Voilà pourquoi je dois me concentrer.
Rester calme.
Respirer.
Me reposer quand je suis épuisée.
Je vais l’aimer mon dragon.
Aussi moche qu’il soit.
Le chérir, en prendre bien soin.
C’est aussi ça, le chemin,
Et lorsqu’il sera bien traité, alors il changera.
Et peut-être même quîl me protégera.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire