Conte de Noêl biennois

Il était une fois une petite biennoise, complexée , qui avait des r^ves.

A sa première communion, elle avait reçu un appareil photo.

Tout plt et pas très grand.Ses parents lui achetait des pellicules 24 poses.

Elle adorait prendre des photos.

C’était chaques fois une surprise et ça prenait du temps.

Il fallait les apporter  à la Migros et les rechercher deux semaines plus tard.

La plupart des photos revenaient barrées d’un gros feutre noir, qui voulait dire que la photo était râtée, on ne payait que les réussies.

Des années plus tard, débarrassées de ses complexes, elle aimait toujours autant la photo, et la technologie lui permettait de les réussir bien mieux qu’avant.

Elle pouvait en mettre des milliers sur ses cartes mémoires et les publier sur internet… les envoyer dans le monde entier.

Mais tout le monde fait des photos.

Comme dirait la maie , sur le staand d’en face, au Marché de Noêl : moi aussi je peux..

Ce qui, entre parenthèse me fit mourir de rire.

Ce qui me fait énormément plaisir, par contre, c’est la plupart des réactions des passants.

-Oh regarde c’est le Taubenloch, la place Centrle !

-Magnifique !

Et les enfants aussi, qui aiment mes cygnes.

On m’en à même volé… c’est dire.

Je ne savais pas trop ce qui allait plaire, alors j’en ai fait de toutes sortes.

Ce qui me fait chaud au coeur,  c’est que les gens préfèrent.. mes préférées.

Je sais ce que je dois faire.

Même les photos de mes chatons ont du succès.

Alors, c’est clair, je ne vais pas forcément m’enrichir, surtout avec mes tarifs.

Mais ça me donne des idées.

Je vais faire une boutique en ligne.

J’en ai  imprimé une quarantaine de nouvelles.

Je n’ai plus qu’à en faire des cartes.

C’est ce qui prends le plus de temps.

Mais je sais comment faire.

Si tout va bien je pourrai acheter une plus grande imprimante, et faire de plus grands formats.

C’est tellement une surprise de voir à quel point les gens aiment mes photos.

C’est mon miracle de Noêl.

Ma récompense après tant d’épreuve.

Chaque visite me fait tellement plaisir.

En général, je viens de 14h a 19h.

Si je ne suis pas là, demandez  à Colette, ou Pierre,

Sur le stand de B.D. je leur dit toujours quand je m’absente pour acheter à manger par exemple.

Et puis, il y a Aurore, ma merveilleuse Aurore.

Un petit bout de femme merveilleuse, c’est le mot qui convient.

Je suis sure que si on la passe aux raxons x, on se rendrait compte qu’à l’intérieur, il n’y à qu’un coeur,

mais qui prends toute la place.

Avec elle tout est évident.

Ca aussi c’est un petit miracle.

Dans un monde si dur, tout ce qui est beau et positif tient du miracle.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire