Comment avoir un abonnement de téléphone quand on a des dettes.

J’ai cherché, sur internet, mais je n’ai pas trouvé.

Je ne sais pas comment ça se passe dans les autres pays, mais en Suisse c’est ainsi.

Si tu as des dettes, tu ne peux pas avoir d’abo , de de natel dernier cri à payer en plusieurs fois.

Ta seule solution, acheter un natel de base et utiliser le prepay, ce qui à la longue, te reviens cher, surtout si tu veux streamer en particulier et utiliser internet en général.

Tu es un paria, un rejeté de la société.

Enfin, c’est un peu comme ça que je me sentais.

Jusqu’à hier.

En même temps, je voyais autour de moi des gens qui  ont des dettes aussi et bénéficient  quand même de l’abo, et du Graal : l’i-phone 14 ou le Flip de Samsung.

Je m’étais promis de résoudre ce problème, coute que coute et j’ai trouvé une solution.

En fait, il y en a plusieurs.

Je vais commencer par la plus difficile en finissant par celle que j’ai choisi.

1) vous payez vos dettes.

Ou si vous avez de la chance, si vous êtes aux ouvres sociales, par exemple ( j’appelle pas ça avoir de la  chance, mais je sais qu’il est possible de se faire aider sur ce coup là.

2) j’ai entendu qu’en payant une caution, une sorte de garantie, certains opérateur acceptent de vous faire un abonnement.

Chez Swisscom, en payant 500 frs ( qui seront déduis par la suite) un de mes amis a pu faire un abo.

Curieusement, moi je n’ai pas pu.

Et on me l’a dit plutôt sèchement au téléphone.

Chez Sunrise aussi, c’est possible, je ne connait pas le montant, mais il est aussi relativement élevé.

500 francs, c’est une somme !

Et puis, il y a Salt, classé troisième dans la liste des meilleurs opérateurs.

Chez Salt, contrairement à Swisscom, on ne doit pas attendre deux heures pour être servi.

Et quand on l’est, c’est avec respect et compétence.

Ailleurs, c est partout pareil, quand vous vous inscrivez, l’ordinateur vous recherche pour savoir si vous êtes dans la liste noire des dangereux criminels qui ne paient par leurs dettes.

Et là, une énorme croix rouge s’inscrit sur l’écran.

Le visage de la vendeuse change, et on en reste là.

En une minute vus passez de client à contenter, à vermine qui salit le plancher par sa présence.

J’avoue que j’ai été très déçue par Interdiscount, qui m’a fait le coup, et qui aurait pu me proposer l’option qui va suivre.

Revenons chez Salt.

J’aime Salt, parce la ravissante et délicate vendeuse, quand est arrivé le message *attention dettes » ne m’a absolument pas fait ressentir que ça posait un problème.

Au contraire, elle m’a dit :

Vous pouvez avoir un abo en payant une avance de 300francs.

Ce qui fait déjà 200 de moins qu’ailleurs.

Dit comme ça, je me suis senti respectée.

Comme c’est pile poil la somme que j’avais économisé ,j’étais ravie.

J’ai pu choisir le téléphone de mes rêves, faire l’abo qui me convient, et les 30francs seront déduits dans les prochaines factures.

Elle est pas belle la vie ?

Si vous avez déjà un téléphone, il y a une possibilité chez Yallo : vous prenez un prepay et ensuite, l’abo prepay par mois à 49 frs au début, et ensuite, ça baisse.

Voilà les résultats de mes recherches.

Si ça peut aider quelqu’un j’en serais ravie, et si vous connaissez d’autres options n’hésitez pas !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire