Comme un petit pommier en hiver

Il est curieux, ce petit pommier.
Je le regarde souvent, quand je passe par là.
Sur mon chemin pour le lac.
Ce doit être une espèce tardive.
Mais les espèces tardives se récoltent en octobre…
Nous sommes en hiver, pourtant.
Et il est là, malgré la neige, malgré le froid.
Il n’a plus une seule feuille, mais toutes ses pommes
apparaissent, belles et colorées.
Etrange…
Il faut regarder dans le jardin pour s’en rendre compte.
Un jardin bien entretenu, par une vieille dame qui en
prends soin.
Une vieille dame avec un sale caractère, mais qui adore
son jardin.
Moi aussi j’adore son jardin.
Au printemps, il y pouuse de très jolies fleurs, dont
j’ignore le nom.
Il y a un petit banc, ou jamais personne ne s’assoit.
Mais moi, je le prends en photo.
Ce qui m’a valut de me faire engueuler une ou deux fois.
Elle s »est, un peu radoucie, quand je l’ai complimenté sur son jardin.
Enfin bref…on ne sait pas ce que vivent les gens, pourquoi
ils sont comme ci ou comme ça.
Si je dis que je me sens comme ce petit pommier, ça ne va pas être facile à décoder.
Même pour moi.
La nuit passée, le mal de dent m’a réveillée.
Il faut absolument que j’aille chez le dentiste.
Mais j’ai peur…
D’avoir mal, de ce que ça peut coûter.
Dommage qu’il n’existe pas « les dentistes du coeur »…
Je mets de l’argent de côté, en espérant que ça aille vite,
avant que ça ne s’aggrave.
Aujourd’hui, j’ai un mariage à l’état civil.
C’est la St-valentin.
Je me réjouie.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire