Comme un chat sur un tas de bois

Dans mon corridor récemment repeint en rose,

les chats apprécient les tas de bois que mes amis Laurine, Benjamin et Raphaël, Christophe aussi, ont transporté depuis la Coop jusqu’ici.

Dans mon corridor récemment repeint en rose,

les chats prennent la pose.

Les chats se reposent.

Ils aiment la hauteur qui leur permet de surveiller les environs.

Comme si ils montaient la garde.

J’ai tendance à croire qu’ils veillent sur moi.

Sur la photo c’est Nelson, un des deux mâles, mais juste avant c’était Artas,

J’aime cette image qui symbolise  en partie ma vie d’aujourd’hui.

Au mur, une oeuvre d’art, venue d’Amérique du Sud.

Le thème est sensée porter-bonheur dans le foyer..

Je progresse dans mon travail,

Et ça c’est génial.

Je ressens des émotions nouvelles.

Celles d’être plus sure de moi dans mon travail pratique,

et aussi dans la personne que je suis.

C’est formidable.

A 55 ans, après presque toute une vie passée à douter,

je deviens enfin adulte dans le bons sens du terme.

Au point d’affronter des *géants*  comme le caissier de la Coop de la gare,

qui a prétendu que je n’avais pas payé à la caisse automatique.

Non seulement j’avais payé, mais en plus, j’avais laissé 10 centime en plus.

J’avais simplement oublié de presser un bouton pour finaliser la transaction.

Au lieu de m’écraser , morte de honte, et remplie de doutes,

je l’ai forcé à regarder l’écran jjusqu’à ce qu’il constate que j’avais bien payé, par lui-même.

Du coup, il s’est excusé.

C’est pas grand chose,.

Ca change tout.

Cette sale habitude que j’avais de me sentir d’avance en tort, quoi qu’il se passe s’est envolée pour de bon .C’est difficile à expliquer, ce que je ressens,

L’impression d’être au tout début de quelque chose qui va m’amener loin.

A réaliser d’autres rêves.

Tout mes rêves.

Faire de nouvelles rencontres miraculeuses, qui m’amèneront là ou j’ai toujours  voulu aller.

Parce qu’il n’est jamais,

jamais trop tard,

pour bien faire.

C’est ma devise.

Je me planterai encore, bien sur,

et j’apprendrai encore aussi.

J’ai cette impression nouvelle que je fait partie du monde.

Que ce monde me sourit.

Que je peux , que je lui apporte quelque chose.

Mes cheveux repoussent.

Les gens sont tellement gentils avec moi, que je vais garder cette tête là, encore un moment.

Je vous souhaite un tout bon début de semaine !

 

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire