Chroniques biennoises : Pâques

Le week-end de Pâques,  à Bienne, commence le jeudi et finit le mardi.

Entre deux, ce n’est pas très clair… qui fait le pont ou pas, qui est ouvert ou pas.. et surtout, comment on fait pour les poubelles ?

Moi, je ne savais pas. et apparemment je n’étais la seule.

Résulta  beaucoup d’entre nous ont déposé leurs ordures le vendredi, mais personne n’y a touché ..

Enfin, sauf le vent et quelques crétins qui se sont amusés à les répandre.

D’autres ont tentés de les ramasser…

Bilan, le dimanche, certains endroits étaient jonchés d’ordures..

et l’on trouvait ça et là des caddies rempli d’objets bizarres et déglingués, qui avaient l’air abandonnés par de mystérieux clochards invisibles.

Tout ça donnat à la ville des airs de ville  abandonnée, des airs de fin du monde.

Près de la Coupole, dimanche, tout était ramassé et bien propre.

Une petite pluie fine tombait vers la fin du dimanche… histoire de nous préparer un lundi bien gris.

Overdose de chocolat, ou d’émotions diverses.. chacun a vécu son Pâques à sa façon.

Moi j’a icompris un truc, aujourd’hui.

Quand quelqu’un a l’air de vous en vouloir.. il est bien possible que ça ne soit pas le cas…

avant de faire des théories,  sur le comportement des autres… il vaut mieux s’assurer d’avoir toutes les informations…

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire