Choquée

Simple erreur ?

J’espère que c’est une simple erreur.

Le contenu entier de mon grenier à été vidé.

Et c’est de ma faute il parait !

J’avais qu’à surveiller, cadenasser la porte !

Mais franchement, qui arait cru qu’une chose pareille puisse se faire?

Une entreprise privée, mandatée par la ville.

Qui n’a pas pris le soin un instant, ni l’entreprise, ni la ville de se demander si ces affaires n’appartenaient pas à quelqu’un !!

Je regarde par ma fenêtre et je vois avec horreur, parmis d’autres cartons,

un bac contenant toute notre collection d’Harry Potter.

Je descends   et je vois ma photo, avec mes enfants, sur le sol de la benne, parmi  les détritus retrouvé dans la partie ouverte du grenier.

Mon grenier à moi, il à une porte, comme tout les greniers normaux, fermée simplement.

Mais pourquoi devrais-je cadenasser mon grenier ?  et installer une surveillance 24h sur 24 ?

A l’intérieur, ce ne sont que des affaires personnelles, photos, vêtements, souvenirs…. qui n’ont de valeur que pour moi.

Et maintenant, c’est comme ça.

Le type à reçu des ordres, prendre tout ce qui était dans les parties ouvertes…

alors je veux bien que ce soit une erreur.

Mais ce que je digère moins c’est l’ultimatum.

J’ai jusqu’à demain 10h pour que la Ville rappelle ses troupes et leur dise de ramener mes affaires.

Sinon, ils jetteront tout.

J’aurais peut-être du appeler la police.

C’est un reflexe que je n’ai pas…

J’ai comme l’impression d’être coupable, alors que ce sont mes affaires et qu’on me les a prise…

Quand je disais l’autre jour que tout est affaire de moyens…

Je voyais bien que les employés étaient désolés pour moi.

Mais le chef, lui, il obéi aux ordres… et la Ville encore une fois, montre  quel respect elle a pour ceux qui sont sur son chemin….

Elle à racheté ma maison.

Que li importe que nous ayons des vitres brisées à tout les étages…

Je suis choquée…

Je me sens comme une citoyenne de seconde zone.

On tue d’abord … on discute ensuite.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire