Chats

Les chats sont décidement des êtres à part.

Les miens m’ont fait un « joli » cadeau.

Délicatement posé sur le duvet de mon lit, bien,centré,

Un immense insecte à moitié mort.

Et ils étaient là, tout fiers de leur coup,

à attendre que je me régale…

Une espèce de frelon, ou de guêpe-queen,

d’après mon fils.

le truc vivait encore, mais tout juste.

C’est meilleur quand c’est frais!

 

Avec leur air mignon et innocent de chats bien élevés et gentils

qu’ils sont.

Je sais que je suis sensé les remercier.

Mais point d »hypocrisie avec mes bêtes.

Il faut qu’il comprennent que ça passe moyen.

Donc j’ai capturé l’insecte et on l’a remis en liberté, mais vu son état…

il a fini d’agoniser sur la terrasse.

J’ai eu très peur avec un de mes chats qui n’était pas rentré.

Mes voisins les détestent tellement, que je paranoïe la moindre.

Bref, tout le monde est rentré au bercail.

Les litières sont propres, les gamelles remplies, et le traitement contre les puces à fait son effet cette année.

Après des tas d’essais loupés au frontline, j’ai opté pour un produit français bien plus efficace, et tout le monde va bien.

Artas, Caotina, Sweety, Nelson, Pilou et Pim.

On dirait qu’ils savent que les voisins sont dangereux.

Maintenant ils restent la plupart du temps vers moi.

tout ça sous l’oeil de ma Prisca, qui attends qu’on aille se promener.

j’arrive!

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire