Bouillonne

La journée ne pouvais pas mieux se terminer.

Voilà que , soudain, un connu m’offre un i-phone.

si si.

Je vous disais que j’avais des amis formidables.

Mais il a fallu toute la nuit pour que la lumière se fasse ,

et qu’une ampoule allumée jaillisse sur mon crâne rasé,

comme dans les dessins animés.

Comme beaucoup de monde, j’ai tout de suite compris qu’internet est un outil formidable.

J’ai usé des coussins à me tourner et retourner des idées dans ma tête, avant de dormir.

Une de ces idées, je ne savais pas encore comment, mais j’ai posé des jalons pour qu’elle se concrétise un jour.

Il a fallu des années pour ça.

Pour que toutes les pièces du puzzle se mettent en route.

J’ai sans cesse besoin de nouveaux projets, de défis, pour nourrir ma créativité

et à nourrir DE ma créativité aussi.

Bref, mon idée commence à prendre forme dans ma tête.

C’est un concept, mais j’ai bientôt de quoi la mettre en forme.

Et enfin, je viens de comprendre quelque chose d’essentiel :

les projets que l’on croit abandonner,

s’ils sont vraiment solides

si c’est juste.

si c’est ce qu’on veut , ce qu’on doit faire,

alors, ils se réalisent.

Pas forcément tout -de-suite.

Ni dans un an,

ni dans deux ans,

ni même dans 5…

Ca peut durer toute une vie.

Mais le jour ou tout est réuni,

parce qu’on a persévéré ,

dans la bonne direction,

alors les éléments enfin arrivés à destination,

font que le rêve d’antan,

devient la réalité d’aujourd’hui.

J’ai hâte de vous en parler plus en détail.

Bien sûr, je ne lâche surtout pas mes autres activités.

Le marché, mes photos, sont des composants de ce projet.

Tout est lié, connecté.

Et d’autres personnes auront leur rôle à jouer.

Préparez vous !

J’arrive !

Laisser un commentaire

Copyright 2019 © Catherine Bergeon - Bienne
%d blogueurs aiment cette page :