Bla-bla nocturne : Winter is coming

J’aime écrire, mais je ne sais pas toujours quoi dire.

Alors ,bien sur, comme c’est facile pour moi, je peux vous remplir 200 pages sur la récolte des endives en Patagonie Centrale les années bissextiles…

Je crois même, qu’avec un peu d’imagination, je pourrais rendre ça intéressant.

-Mais quelle grosse gonflée!

Mais non, nous avons tous un, des talents.

c’est fou comme ç’est mal vu d’en être fier, dans ce pays…

L’hiver arrive..

tout à coup, il fait froid.

Ca ne me dérange pas tant que ça.

Il y a tant à faire…

J’aimerais arriver à vivre, sans avoir peur.

Faire ce que j’ai envie de faire, au moment ou j’en ai besoin.

comme me reposer, par exemple.

Mais on dirait que chaque fois que j’y arrive, je suis aussitôt réveillée.

Chien qui aboie, chat qui me bondit ( sur mon ventre) , enfant qui à des besoins,

ou téléphone qui sonne.

 

J’ai une voisine dans une rue parallèle qui veut absolument être mon amie, mais, ce n’est pas du tout réciproque.

Elle est venue, sonner à ma porte, comme ça, le matin,  je ne sais même pas pourquoi exactement, mais je l’ai éconduit sans me gêner.

C’est le genre de personne qui vous mets en danger , parce qu’elle aimerait vous faire jouer un rôle dans ses schémas de vie.

Je m’en suis rendu compte assez vite.

Heureusement , je ne l’ai jamais invitée chez moi.

Alors, je n’ai pas du tout apprécié qu’elle essaie encore de s’y inviter toute seule.

L’autre jour déjà, elle sonne et me dit de me dépêcher parce qu’elle doit aller aux toilettes.. alors qu’elle habite dans la rue d’à côté…

Bref, je vous passe les détails, entre les vieux trucs qu’elle essaie de me refourguer pour faire de moi son obligée , les services qu’elle me demande…

elle est juste dérangeante.

Eh bien ,juste avant qu’elle ne sonne, j’ai fait ce rêve.

Quelqu’un sonne à la porte.

C’est une mère en colère, parce que sa fille, qui est là aussi, lui a raconté des mensonges à mon sujet.

Et là, je me jette sur la fille et je la lance dans les escaliers.

Le sang gicle.

Je la rattrape et la bourre de coup de poing.

Ca me fait du bien.

La fille est aussi grande que moi, c’est un combat égal.

La mère , qui a compris qu’elle a été manipulée, me laisse faire.

Et c’est la que l’autre..biiiip…se pointe à ma porte et me réveille.

Dommage , j’aurais aimé savoir comment le rêve allait se terminer.

-Un rêve ?

Dans la vie, je ne sais pas bien me défendre, en particuliers en cas

d’injustice.

Et là, pour la première fois, j’ai réussi.

Je crois que je progresse.

Virer cette voisine dérangeante, aussi, c’est un progrès.

Je sais trop ce que peut donner ce genre de connaissance toxique.

Je veux me protéger.

Et je peux vous dire un truc, la vie est bien faite.

La voisine dérangeante va déménager

Et j’en suis bien contente.

.

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Une réponse sur “Bla-bla nocturne : Winter is coming”

Laisser un commentaire