Bilan de fin d’année 2017 et voeux pour 2018

L’année de mes 50 ans…

Voilà ce que j’ai à dire, pour ceux que ça intéresse :

les miracles existent.

Ce que vous pensez immuable, bloqué pour toujours peut changer sans que vous ne fassiez rien pour 4a.

D’une certaine façon.. je ne pourrais pas dire exactement ce qui c’est passé.

Bien sûr, tout est lié.

Et tandis que je faisais des efforts pour me reconstruire,

pour grossir..

J’en ai mangé des pots de beurre de cacahuète,

des biscuits au chocolat noir et orange amère,

avec des sticks salés..pour l’équilibre gustatif.

Tandis que je m’inquietais, mais prête à assurer

quand même pour ce procès insensé qui me pendait au nez, et ou la vérité à triomphé sans que j’aie besoin d’en rajouter.

J’ai appris ,

que les ennemis se vainquent avec la sincérité.

Que la justice est possible.

Pas tout le temps, mais plus souvent que je le pensais.

Que la bêtise n’est importante que si on lui donne de l’intérêt.

Que plus que jamais mieux vaut être seule que mal accompagnée.

Que ma famille est ma force.

Que la confiance est mon chemin.

Que la vie a encore bien des choses à m’apprendre.

Que l’envie qui me quitte doucement ne me manquera pas.

Qu’on ne peut pas tout aimer chez une personne et l’aimer quand même.

Mais qu’il faut fuir loin de ceux qui vous font du mal.

Jusqu’à ce que la souffrance fasse place à l’indifférence.

Que   si le bien des uns est le mal des autres, alors, personne ne peut avoir complètement raison.

Que j’ai de la route encore à faire.

Et beaucoup de travail .

Qu’il est possible de rattraper ses fautes.

Je dirais même plus : ce qui importe, plus que ce qui se passe, c’est ce qu’on en fait, après.

Tant pis pour ceux qui ne veulent pas vous donner votre chance.

Libre à eux.

Libre à moi de faire pareil.

Et puis, plus que jamais, je garde espoir.

je sais qu’on ne sait pas grand chose,

mais je veux croire à l’intelligence des femmes et hommes , quand elle est synchronisée avec leur coeur.

Le mien est rempli à ras bord.

Pourtant, il y a encore de la place.

Parce que le coeur à ceci de particulier, qu’il grandit quand on le partage.

Comme l’amitié.

J’ai changé.

Je ne m’enthousiasme plus comme avant. en concentré rapide.

Je m’enthousiasme lentement, mais sûrement, maintenant.

Je sais que la confiance est un élément de la liberté.

Peut-être le plus important.

Et bien sûr, que tout est lié.

Que tout est simple ou horriblement compliqué,

il ne tient qu’à nous d’en décider.

Se masquer les yeux,

ou sortir sans fard.

Chacune de nos pensées,

chaque décision,

chaque pas

compte, influe et a ses conséquences.

Tout ça ne tient pas qu’a moi.

Alors inutile de m’en faire,

parce qu’on

ne se refait pas.

si on pouvait recommencer, on ferait exactement pareil.

Et les miracles existent.

Je l’ai déjà dit ?

Alors j’arrête là.

En 2017, certains de mes rêves se sont réalisés.

Je vois 208 arriver.

Je sais ce que je veux en faire.

M’améliorer encore.

Trouver de nouveaux rêves.

Et sortir la peur de mon lit.

Pour finir, je veux remercier spécialement celles et ceux qui me soutiennent dans mon travail de photo.

Je remercie le ciel d’avoir gardé ma famille en bonne santé.

Mes chats sont bien gras, enfin juste ce qu’il faut, mais c’est bon de les voir. si beaux et en bonne santé.

Mon chien aussi.

eux aussi font partie de ma famille.

tout les soirs, je les appelle, et ils rentrent.

J’aimerais dormir tranquille.

C’est ce que je me souhaite en particuliers pour 2018.

Que j retrouve mes forces, pour travailler mieux que jamais.

M’améliorer, apporter ce que j’ai à apporter.

Pour vous, je souhaite le meilleur !

Au cas ou je ne reviendrais pas avant l’année prochaine.

Parce que là, je vais m’occuper de ma famille et de moi,

en concentré pendant les jours qui viennent.

Ce texte sert de carte de voeux.

<3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire