Bienne au soleil

Il tombe bien, ce soleil-

Il réchauffe le moral et tant pis si il y a du vent.

Il finira bien par tomber.

Après tout, on n’est qu’en avril.

La grande famille de Pierrot est retourné à ses activités-

Chacun de son côté.

On se croise encore, on a pas toujours forcément le temps,

mais quelque chose à changé, depuis cette journée-

 

Des tas de petites choses qui auront des conséquences.

Bien sur, on ne peut pas aimer tout le monde,

mais ceux qu’on aimait déjà, on les aime encore plus, et on en a découvert d’autres.

Peut-être même qu’on à réussi à pardonner à certains-

En tout cas pour moi, c’est comme ça, et je suis contente que ça le soit.

Mon amie Isa est venu me chercher pour m’offrir une glace, hier, et on s’est promenée, toutes les trois, avec sa petite Bimba,

Son petit miracle de chienne, avec sa tête de dessin animé, sa petite langue qui pends sur le côté.

Le bord du lac, les rivières, la Thiéle, la Suze, nous avons de la chance.

C’est beau chez nous.

Je me souviens avoir fait une photo de la place centrale, il n’y a pas si longtemps.

Tout le monde était encore masqué.

On se demandait quand ça allait, SI ça allait s’arrêter.

Et ça c’est arrêté.

On aimerait respirer.

Je sais que certains ont peur que la guerre s’étende jusqu’à nous.

Je veux espérer que nous n’aurons rien à craindre.

Je suis quand même révoltée par ce que je vois aux informations.

C’est facile de dire,

on devrait faire ci ou ça .

C’est facile de fermer les yeux.

Facile encore de se dire qu’on ne peut rien faire.

Je suis bien contente de ne pas faire de politique.

Je sais une chose.

Je dois me reposer.

Ca tombe bien, c’est le week-end et c’est fait pour ça.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire