Beautés du monde

Un coucher de soleil, un visage d’enfant, confiant qui se tends vers vous.

Une toute petite fille, qui descends deux marches d’escaliers, avec toutes les précautions de sa jeune expérience.

Une autre , chère à mon coeur, qui m’accompagne, qui grandit et me rends fière..

Ma belle Prisca, qui s’est tellement habituée à nous que les traces de son ancienne vie de chienne abandonnée ont disparu.

Un geste gentil, une attention inattendue qui redonne de l’espoir.

Une déclaration d’amitié.

Une seconde chance.

Parfois, la vie s’emballe, comme un cheval dont on ne contrôle plus le pas.

Et, prise dans ce galop plaisant, j’ oublie…

Gagnée par l’ivresse de la course, je ne vois plus qu’elle.

Et les petites choses disparaissent temporairement.

La course, l’enfance, les sourires, , rien ne dure.

 

Mais tout a son importance.

J’aime que la vie soit, aussi, faites de mystères.

Parfois, ça me donne le vertige.

Alors, j’essaie de retrouver un équilibre.

Curieux équilibre.

A 4heures du matin, je pête la  forme.

Et l’après-midi j’ai sommeil.

Je pourrais hiberner.

Me gaver et dormir pendant tout l’hiver.

Comme une ourse.

Tiens voilà, la solution.

Dans ma prochaine vie.

je serai une ourse.

2 réponses sur “Beautés du monde”

Laisser un commentaire