Aventurine

J’y ai passé la nuit..

-Encore !

C’est différent cette fois ,j’ai fait des recherches, sur le type de perles en photo.

Celle de ma mère.

Que mon grand-père qui voyageait beaucoup pour l’époque , lui avait ramené d’Italie.

C’est du verre de Murano.

Avec le processus du chalumeau  » a lume ».

Et le motif « Fiorato ».

Appelé aussi  Wedding cakes.

Le scintillement vient de la couche d’aventurine.

Une sorte de verre piqueté de cuivre du plus bel effet.

Une technique découverte par hasard, d’où le nom :

Aventurine.

Ces perles me fascinent depuis toutes petites.

Mais elles avaient perdu de leur splendeur.

Le temps… 65ans.. et les nombreuses occasions pour le porter avaient laissé ce bijoux en sale état.

L’avantage avec les perles de cette qualité, c’est qu’on peut les nettoyer et leur rendre vie.

C’est ce que j’ai fait.

Enfin bref, je suppose que ça ne va pas passionner les foules…

Mais moi, je voulais tout savoir sur ces perles qui sont peut-être , qui sont sûrement à l’origine de ma passion .

Les dessins dessus ont l’air d’être posés au hasard.  et pourtant je voyais des dessins de fleurs précis.

J’ai trouvé tout les renseignements que je cherchais.

Je sais que sans être rares, ces perles ont  une certaine valeur.

Donc si vous en avez gardez les précieusement !!!

Laisser un commentaire

Copyright 2019 © Catherine Bergeon - Bienne
%d blogueurs aiment cette page :