Auto-crucifiée

Nous qui essayons d’évoluer passons fatalement par ce stade…

On culpabilise.

Pour tout.

Pour rien.

On perd un temps et une énergie folle dans cette activité…

somme toute plutôt inutile.

Pendant que l’on culpabilise.. on avance pas.

Rien ne se passe d’autre non plus.

Mis à part peut-être que la tête que l’on fait dans ce moment peut faire croire aux autres qu’on a un problème avec eux.

Parce que les gens ont tendance, moi comme tout le monde, à tout prendre pour eux.

Du coup, ils se sentent mal aussi.

Parce qu’ils sont dans l’incertitude…

C’est le mouvement perpétuel des mauvaises vibes.

Typiquement le genre de truc que l’on fait par habitude.

Qui ne ser à rien.

Voir même ,qui est contre-productif.

Assurement.

-Mais si on ne culpabilise pas, alors c’est la porte ouvert à tout les dérapages ?

Mais non.

Ca n’empêche pas de faire des choix.

D’être responsable de ses actes.

Maintenant, tout le monde sait qu’il faut faire des erreurs pour avancer.

C’est indispensable.

Même si on ne veut pas, on ne peut pas y couper.

La connerie humaine est sans limite,

Il n’y a qu’à écouter les infos…

Alors cet extrémiste adapte du pire mouvement existant… rien n’indiquait qu’il allait passer à l’acte… !!!

Sauf, peut-être que c’était un extrémiste adapte du pire mouvement existant?

Non ?

Ou alors, ces deux frères ont porté plainte contre Exit pour empêcher leur frère de mourir.

Du coup il a du le faire par ses propres moyens…

Les deux frères portent une nouvelle plainte contre Exit pour non-assistance à personne en danger… parce qu’Exit avait prévu que ça pourrait se passer.

Voilà comment on nous présente les choses.On en revient à la culpabilité..

La police anglaise, Exit..On culpabilise, histoire de ne pas culpabiliser.

La ministre, la cheffe de Scotland Yard, la maire de Londres ( c’est fou toutes ces femmes au pouvoir).

Enfin bref.

J’aimerais qu’on s’en remette à la compréhension,

Et si on y arrive pas, alors on trouve un compromis.

Pour que tout le monde soit content.

Le temps que l’on passe à se compliquer la vie!

Nos vies, celles des autres…

On pourrait se faire tellement de bien

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire