Au jour le jour

Quand on vit au jour le jour, comme moi, on à une vision des choses très différente de ceux qui ont assez de réserves pour tenir plus longtemps.

J’avoue que c’est parfois épuisant, et que j’aimerais assez avoir une petite réserve, histoire de me reposer la moindre.

Mais j’ai de l’espoir, parce que mon travail  commenceà porter ses fruits gentiment.

Par contre, je ne peux pas vraiment commander ce dont j’aurais besoin pour complêter mes fournitures  de papier, d’encre, de perles mêmes.

J’en ai des centaines de sortes, mais celles que vous aimez, comme par hasard, ce sont celles que j’ai le moins.

C’est une sorte de malédiction qui atteint toutes les créatrices manuelles, qu’elles fassent des ongles ou des bracelets de perles.

Le client est roi, et il veut ce que vous n’avez pas, ou presque pas.

Par exemple ces fabuleuses perles en forme de pétales.

Le fabricant, qui est la plus ancienne manufacture de perles japonaises refuse encore les envois postaux vers l’étranger…

Donc, il faudrait que je me trouve quelqu’un qui habite au Japon et pourrait me fournir.

A voir.

Surtout à cause des prix.

Une petite boîte avec 8 gr et demi à l’intérieur est déjà 5 francs.

Et avec ça, je fais un bracelet, pas plus.

Et ça, c’est le moins chères…

Les perles dorées sont à 1 fr pièce…

Enfin, si on veut de la qualité, il faut bien ça.

Pareil pour l’impression de mes cartes.

Je choisis le papier photo de la meilleure qualité possible, du 300mg,

waterproof.

Parce que je veux qu’elles tiennent le coup sur mon  stand, d’un samedi à l’autre, mais aussi qu’elles fassent de l’effet.

Et les couleurs pour l’impression coutent  la peau des fesses.

Enfin bref, les temps sont durs.

Pour tout le monde.

Je veux tourner.

Je sais que c’est possible, que je suis sur le bon chemin et que ça prends du temps.

Mais il y a des jours ou je n’ai meme pas de quoi payer le timbre pour envoyer une commande.

Ou je vais commencer mon marché en priant pour que ma première cliente arrive avant que le gentil policier viennent chercher le prix de mon stand…

Ou je ne déjeune pas… parce que les animaux passent avant.

Et ou demander de l’aide devient de plus en plus difficile.

Je préfère mourir plutôt que retourner aux oeuvres sociales.

Je le pense vraiment.

Donc je m’accroche, aux rideaux.. (ah non, je n’ai pas de rideaux  , mais là c’est par choix).

Je vais faire ma vaisselle.

Même si je n’ai pas du tout envie.

Parce que faire ma vaisselle, ca fait toujours avancer les choses.

Et c’est ce que je veux, avancer.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

2 réponses sur “Au jour le jour”

  1. Faites imprimer dans une vraie imprimerie… La qualité será meilleure et les prix moins chers que d’imprimer sur une imprimante personnelle peu chère mais qui au final se révèlera ruineuse

    1. je ne sais pas si vous avez eu l’occasion de voir mes cartes de près, mais la qualité d’impression est tout à fait bonne. J’avais investi dans une excellente imprimante qui est aussi un de celle qui est la plus économe . Par contre, pour les plus grands formats je m’adresse à une imprimerie qui fait un super boulot. J’aime fabriquer mes cartes moi-même. Et ça me ferait plaisir de vous voir sur mon stand. Merci pour votre commentaire 🙂

Laisser un commentaire