Alpiniste du vide, suite

Dire qu e je me sens parfaitement bien serait mentir.

Je sais qu’il faut aller de l’avant et faire mes démarches.

Je sais tout ça, mais quand même.

Je me noie dans le travail, ça, ça va.

Je dors bien.

Ca , ça va aussi.

Mais je suis un peu triste , que le monde soit ainsi fait.

..que pour avoir la paix, il faille aussi la guerre.

Je veux de la joie et de la bonne humeur !

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire