A la suite

Je suis crevée , éreintée.

J’essaie de me reposer, mais je n’y arrive pas.

Je suis encore plus crevée quand je me réveille.

Je n’ai qu’une envie, dormir encore.

Hiberner.

Ne pas mourir mais me réincarner en marmotte quand même.

Et dormir, dormir, dormir….

Dormir à en user mon coussin.

Dormir à en crever mon duvet.

enfin, non.

J’aime trop mon duvet.

C’est celui que m’a offert Danaé.

Un beau gros duvet.

Avec une masse de plume.

Qui m’entoure comme un cocon protecteur.

Je n’ai jamais eu de duvet aussi merveilleux, de toute ma vie.

Un vrai duvet suisse , à l’ancienne.

Qu’il faut apprivoiser.

Après, il est comme un truc à mémoire de forme.

Je crois que bien que si la maison brûlait, ce serait le premier truc que j’essaierais de sauver dans ma chambre.

Parce que des duvets comme ça, on en fait plus.

Il doit avoir au moins mon âge.

Et les canards déplumés pour le remplir sont morts depuis bien longtemps.

Mais pas morts pour rien.

Mon fils devient vegan…

enfin, temporairement vegan.

Il a décidé de manger sainement.

Je l’encourage.

C’est fou comme ça coûté cher de manger sainement, quand on a pas l’habitude.

Mais je suis contente.

Il aime ça, les trucs genre steak de soja ou tofu aux graines de chia, et aux légumes.

Il est même prêt à essayer les burgers aux insectes.

On en trouve à la Coop.

Moi, je ne crois pas que j’aurais le courage.

-peut-être la barre énergétique aux grillons.. mais bon,

franchement, à 3 balles 95, ça fait cher la patte d’insecte.

Dormir, par contre, ne coûte rien.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire