4 hamsters… en moins.

Ca fait bizarre.
J’avais pris l’habitude.
Depuis des mois, cette p…. de douleurs,
ces putains de douleurs qui me réveillaient la nuit,
chaque fois que je mangeait aussi,
et même quand je me brossais les dents…
ces p… de douleurs ont disparu.
D’un coup.
En moins d’une heure, mais une heure terrible,
comme si, d’un coup, toute cette souffrance se concentrait
comme si c’était le prix à payer, pour qu’elle parte à jamais.
D’un coup d’un seul.
Me voilà libérée.
Curieusement, c’est allé très vite.
J’étais comme purifiée d’un coup, comme le silence après la tempête.
Une fois l’effet des innombrables piqûres nécessaires pour me faire supporter
l’extraction de ma dernière dent, celle qui c’était soudée à l’os,
le réveil de ma bouche endormie ne m’a pas fait mal, du tout.
Maintenant, c’est bête, mais quand on souffre chaque jours, chaque nuit, et que ça s’arrête d’un coup,
on ‘y croit pas.
Je n’y crois pas.
Je suis comme conditionnée à la douleur.
A ces douleurs là, précisément.
Je m’attends tellement à ce qu’elles viennent que je les ressent presque.
J’en garde le souvenir, aussi précis que le bruit d’un animal, dans sa cage, que l’on continue d’entendre, même si la petite bête n’est plus.
Mes 4 hamsters métaphoriques sont morts, et bien morts,
mais une partie d’eux me reste encore, et encore.
Dans le fonds, c’est tant mieux.
Ca me rapelle qu’il faut continuer, à bien me laver, me rincer, me désinfecter, pour que ça cicatrise, et que ça ne recommence pas.
Après une extraction, voir une quadruple, il faut se surveiller, on peut avoir de la fièvre.
Tout ce que j’ai , ce sont les effets secondaires des médicaments.
Mal au ventre.
et une sorte de réaction cutanée sur le visage.
Mais pas grand chose, dans le fonds.
Je dors beaucoup mieux,
débarrassé de toutes ces bactéries,mon corps entier, voir mon esprit, revit
Maintenant, c’est mon corps entier qu’il faut nettoyer.
Je vais commener par une double cure, ortie et aubier de tilleul,
Histoire de bien me nettoyer l’intérieur.
J’irai dans la forêt cueillir mes propres petites pousses d’orties printanières, les meilleures.
Et j’ai commandé de l’aubier à la pharmacie.
L’aubier, c’est le coeur du tilleul, le bois, ca gonfle et fait éclater les amas d’impuretés intérieures, pour que tout circule mieux.
Le top.
Je viens de rentrer de l’école, j’ai amené ma petite fille.
Je me suis couché a 3h et levé à 7h, et pourtant, ça va, je fais mon ménage, l’énergie revient.
On ne se rends pas compte comme les dents influent sur le reste du corps et de l’esprit.
Maintenant j’en prends soin comme jamais.
Ce n’est pas fini, il me faudra passer encore par la case réparation et détartrage en règle, j’ai hâte !!

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire