4 dents …

La douleur était intolérable.
De tout les côtés,
Quand ça se calmait de l’un, ça continuait dans l’autre-.
J’avais l’impression que toute ma mâchoire n’était plus qu’un champ de souffrance.
Manger devenait de la torture.
Je pouvais calmer, avec les médicaments, mais je voulais soigner aussi
Tuer ces saletés de bactéries qui s’installent et colonisent mes gencives.
Alors, j’ai pensé au Teebaum.
A l’huile essentielle de Teebaum.
Normalement, c’est réservé pour l’usage externe.
C’est un puissant antibiotique naturel.
Mais certains rinçages buccales en contiennent, et je l’ai su après en faisant des recherches, c’était une excellente idée d’un utilier.
Je m’en suis badigeonné les tours de dents douloureuse, et j’ai réussi à calmer la douleur.
Bon, heureusement que j’avais des médicaments, mais je suis allergiques aux autres antibiotiques, donc,
le mélange ibuprofène ,paracétamol et Teebaum m’a beaucoup aidé.
J’ai beaucoup de chance d’avoir une amie qui s’y connaît, qui m’a apporté les bons médicaments et les bons conseils.
De ne pas dépasser les doses, de faire attention, même avec des simples Dafalgan.
J’ai bien suivi ses recommandations.
Et puis, il y a toute la gentillesse des gens sur Facebook, qui m’ont encouragé, demandé des nouvelles.
Je me suis sentie portée par cette compréhension.
J’ai voulu témoigner de cette expriene, pour motiver d’autres personnes.
Les dents, c’est intime.
On ferme la bouche et personne ne les voit.
Mais elle peuvent nous détruire si on ne les respecte pas.
Je les respectais, j’ai tout l’attirail our.
Fil dentaire, jet d’eau buccal, brosse à dent Oral-B à vibration.
Mais voilà, pendant un an, quelqu’un de malhonnête s’est introduit dans ma vie.
Envahissant progressivement mon espace, mon esprit même.
Epuisée que j’étais à vouloir le satisfaire, je me suis détruite, toute seule.
Je l’ai chassé, mais le mal était fait.
Moralement et physiquement, il m’a fallu réparer.
Reprendre du poids, reprendre mes esprits, reprendre des forces.
Alors, j’ai mangé, beaucoup, du sucré, et tandis que je reprenais du poids,
J’ai remarqué, trop tard, que j’avais trop négligé mes dents.
Je ne me regardais plus dans la glace.
Je n’avais pas vu ces taches sur le haut de mes dents.
Mais ça, ce n’était rien, les douleurs ont commencé.
Peu à peu.
J’aurais du agir, tout de suite.
Avant que ça dégénère.
Donc, si vous êtes dans mon cas, n’hésitez pas, allez-y tout de suite.
Moi, j’ai cru que je pouvais vire comme ça, que ce n’était pas si grave, mais tandis que j’attendais, la parondotose avançait.
Allant jusqu’à ronger l’os de ma mâchoire.
Je comprends pourquoi j’avais si mal.
Quand je suis allée chez mon dentiste, je pensais qu’on allais y aller mollo.
Mais le Dr.Januth n’est pas du style à perdre son temps.
Il m’a dit :
on va en profiter pour arracher les 4 dents du fonds.
J’ai répondu :
-Ahahh.
Ce qui, quand on a un tube en plastique dans la bouche, veut dire « oui ».
Le Dr.Januth, il est top. vraiment, c’est le meilleur dentiste que j’ai eu.
Son assistante aussi.
Ils font une équipe efficace et rapide.
En peu de temps trois de mes dents étaient extraites.
La quatrième a été plus difficile.
La dent s’était en quelque sorte soudée à l’os.
Alors, il a pris soin de me faire le nombre de piqûre nécessaire.
Malgré tout, ça ne sortait pas.
Elle était accrochée.
Comme collée à l’os.
Finalement, il a réussi.
J’étais très étonnée.
Mes racines étaient belles et saines, fortes et résistantes.
C’est le reste qui me faisait souffrir.
Les gencives et l’os.
Saleté de parodontose.
Et voilà, en moins d’une heure, 4 dents en moins.
Je suis rentré, sur ma trotinette, pour m’écrouler de fatigue.
Quelques heures plus tard, les plaies se referment déjà.
Je n’ai pris qu’un seul Dafalgan, et je n’ai pas de douleur.
Mais quand même je vais bien me rincer, me laver les dents et me coucher tôt.
Faire attention de ne pas trop fumer.
Finalement deux choses m’ont fait plaisir.
Mon dentiste à cru que je ne fumais pas.
Et m’a félicité sur ma façon de ma laver les dents actuelle.
Tout espoir n’est pas perdu.
Bon c’est vrai que je fume plutôt peu, ç’est encore une bonne nouvelle.
La parodontose, 4a se soigne, mais ça se paye cher, alors, il faut agir.
Dans mon cas, il fallait enlever les dents.
On ne va pas les remplacer par des pivots qui coutent cher, parce que , vuue ce sont toutes des dents du fonds, je peux m’en passer.
Mon dentiste est bien, parce qu’il n’essaie pas de me soutirer le mx de fric.
Ce n’est pas le cas partout.
Mais surtout, il travaille bien.
Je vous avais dit au début, je ne voulais pas y retourner, j’en avais même cherché un autre, parce que malgré son efficacité, il était froid et moralisateur.
C’est fini.
L’ours à été transformé par l’amour de sa gentille femme.
A présent, il est patient, doux et compréhensif.
Comme quoi… tout est possible.
Les gens restent les mêmes, mais ils peuvent changer leurs habitudes, leurs attitudes.
C’était déjà un excellent dentiste, maintenant, il est aussi plus humain.
Et moi ?
Je me sens bien mieux.
Plus légère, plus propre.
Mon amie m0a dit qu’elle était étonnée que tout ça n’aie pas dégénéré en infection généralisée.
Ca prouve que je me porte bien, que le Teebaum a fait son effet antibiotique et que , maintenant, je me lave bien les dents.
Mais j’ai eu de la chance.
Maintenant, restent les plombages qui ont sauté.
Mais d’abord, repos et paiement de la deuxième facture.
Merci encore pour tout le soutien ue vous m’avez apporté, ça m’a beaucoup aidé.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

4 réponses sur “4 dents …”

  1. D’une expérience terrible, tu as tiré de grands enseignements. Merci pour ce partage. Bravo pour ton courage et ton ingéniosité ! Bisous

Laisser un commentaire