2ième Marché aux puces de la Coupole, place Walser

Je ne crois pas que j’exagère en disant que cette deuxième édition du Marché aux puces de la Coupole, place Walser, fut un grand succès ;

il y avait bien 4 fois plus de monde.

Plus d’exposants, plus de visiteurs , et toujours la même organisation parfaite.

Karine accueillait les voitures, des rubans délimitaient les endroits où on pouvait, ou pas, se placer,

avec  une  belle nouveauté, dont je dois parler :

Le food-truck crêperie , avec boissons, apporte incontestablement  un grand plus,

au Marché aux puces.

 

Bon, je n’ai pas de voiture pour amener mes affaires,

mais j’ai ma vieilles poussette,

et surtout j’habite tout près.

En trois voyages, j’ai pu constituer mon petit stand.

Je venais à peine de poser mes premiers sacs, que j’avais déjà des clients.

A côté de moi des gens charmants de Möringen, vendait du matériel photo, et…

une lampe de travail à néon professionnel.

La même que j’avais trouvé dans la rue, qui étais dans un sale état, mais qui me rendait de précieux services.

J’étais désespérée , quand elle c’est cassé.

Et là… voilà que je trouve la même, mais dans un état impeccable.

Je demande le prix, et… bonne surprise, il est tout-à-fait abordable.

20 francs !

Pour cette pure merveille qui en vaut , neuf . 200.

Le fil électrique est d’un blanc immaculé, comme si elle n’avait jamais servi.

Le marché aux puces, c’est l’endroit des bonnes surprises!

Entre marchands on se fait des bons prix.

On peut se demander de garder le stand, si on doit s’absenter pour aller aux toilettes ou ailleurs.

On fait connaissance, on se trouve des poins communs.

Madame fabrique des chapeaux, Monsieur travaille dans la photo.

Des gens que je n’auraient jamais rencontré ailleurs.

Comme beaucoup de suisses -allemands, ils parlent très bien français.

C’est aussi l’endroit pour retrouver des amis.

Ma chère Isa avec Bimba, qui m’apporte une bague à réparer, ce  me donne une nouvelle idée pour mes bijoux.

Je précise que , au marché aux puces, je ne prends pas mes bijoux, ils sont neufs, je les réserve pour  le marché des artisans, que je vais faire avec Claudia, je me réjouie beaucoup.

Aurore, Damien, Roxann et Jarrod, viennent me faire la surprise de leur visite.

Jarrod  m’aide à tenir mon stand.

Damien va chercher des crêpes pour tout le monde.

Pendant que je papote avec Aurore et Isa.

 

 

Près de la crêperie, les amis de Pierrot se réunissent encore.

Cette communauté qui n’a pas de nom et qui réuni tant de gens de tout bords,

est inconsolable.

On se verra jeudi.

En attendant,  il se passe quelque chose d’un peu magique, sur le marché aux puces.

Déjà, il fait beau.

Presque chaud.

Un immense soleil, comme on en à plus vu depuis longtemps éclairera toute la journée.

Comme si , les organisateurs étaient récompensés de leurs efforts.

Comme si, les participants, qui ont préparés aussi, tout le mois, cette journée,

méritaient aussi que le ciel ne vienne pas la gâcher.

Imaginez  : ceux qui n’ont qu’une couverture et des cartons,

quand la pluie tombe, tout est foutu.

Et même ? la grande majorité des stands n’ont pas de tente pour les protéger.

S’il avait plu, c’est les 95% du marché qui aurait souffert.

Mais non.

Pas dimanche.

Comme un petit miracle, et , allez, j’ose le dire, comme si Pierrot était intervenu directement, depuis son nuage, afin de nous assurer du soleil.

L’idée me plait en tout cas.

St Pierrot :).

Ma petite fille, qui est très forte, me disait hier, quand on a constaté que le petit autel est encore sur le banc de bois :

 » C’était quelqu’un Pierrot « .

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

2 réponses sur “2ième Marché aux puces de la Coupole, place Walser”

Laisser un commentaire